• Bain d'huile pour cheveux : quelles huiles végétales choisir ?

    Bain d'huile pour cheveux : quelles huiles végétales choisir ?

    Autrefois, voler les cheveux d’autrui permettait, disait-on, de faire des philtres d’amour.

    C’est vous dire leur importance ! Les cheveux sont tout un symbole.

    Ne soyez pas effrayer, je ne vous proposerais pas une recette d’antan pour gagner le cœur d’un ou d’une cher(e) inconnu(e).

    Non, aujourd’hui, on va s’intéresser aux bains d’huile et au choix de votre huile miracle

     

     

    J’aime mes cheveux autant que je les déteste. Je sais, ça doit vous paraître étrange et pourtant.
    Longtemps, ils furent gras, parsemés de pellicules, les pointes à l’inverse sèches lorsque je les portais longs. Bref, un cauchemar !
    J’utilisais tout un tas de produits, de gammes spécifiques pour tenter de normaliser ma tignasse mais rien n’y faisait. Le désespoir me guettait.
    Jusqu’au jour où j’ai claqué la porte de l’industrie cosmétique traditionnelle comme j’aime à l’appeler. Je n’avais pas vraiment le choix puisque mes cheveux saturaient.

     

    Depuis, comment ça se passe ? Nous allons bien, merci… Ou presque.

    Non parce qu’avec mes envies de naturel, je suis passée au henné. Je ne regrette pas puisque même si je n’ai pas forcément la couleur aussi rouge que je le souhaiterais, ça ne me pose aucun problème. J’aime les différents reflets que me procure le henné. Celui-ci me sert aussi de soin brillance, donc je n’en suis que plus ravie. Mes cheveux ne sont ni gras, ni ternes.
    En utilisant un shampoing home-made, mon cuir chevelu est désormais apaisé et je n’ai plus de pellicules, ou très peu. Je ne les lave plus aussi souvent qu’avant et ça me va bien comme ça.
    Je n’utilise plus d’après-shampoing, ni de masques capillaires.
    Je vous le dis, tout va bien. Sauf que… A force de réduire drastiquement mes soins jusqu’à quasiment leurs disparitions, mes cheveux n’ont pas été d’accord ! Les longueurs me réclament depuis des soins hydratants. *l’empire contre-attaque*

    Et c’est ainsi que je suis revenue aux bains d’huile. Car entre nous, c’est de loin mon soin fétiche ! 

     

    Un bain d’huile, qu’est-ce que c’est ?

    Bon, je vous arrête tout de suite, il ne s’agit pas de plonger ses cheveux dans une friteuse ! (oui l’image serait surprenante, et tout aussi dangereuse hein) En réalité, le plus important dans cette technique, c’est le dosage. C’est bien pour cette raison que j’exagérais la scène précédente.
    Ce soin va nourrir et protéger votre cheveu des agressions extérieures. En fonction de l’huile choisie ou du mélange concocté, vous pourrez traiter un ou plusieurs de vos soucis capillaires. Choisissez-la biologique et de « première pression à froid » pour plus de qualité et d’efficacité.

     

    Comment procéder ?

    Il s’agit donc de prélever quelques gouttes d’huiles et d’enduire ses longueurs d’une ou d’un mélange d’huile de votre choix. Le tout doit reposer au minimum une trentaine de minutes ou, pour les plus courageuses, la nuit qui précédera votre shampoing.
    Il est recommandé d’appliquer l’huile sur vos longueurs et sur les pointes si vous avez les racines et le cuir chevelu gras. Pour les cheveux et cuir chevelu secs ou normaux, rien ne vous empêche de masser délicatement ces zones avec un peu d’huile.
    Vous pourrez aussi choisir d’enrouler vos cheveux dans une serviette chaude. La chaleur va permettre d’ouvrir les écailles du cheveu et faciliter la pénétration de l’huile. C’est notamment recommandé en cas de cheveux à faible porosité. Pour comprendre et découvrir si vos cheveux sont poreux ou non, je vous invite à lire l’excellent article de Françoise du blog Alessaknox
    N’oubliez pas que le mieux est l’ennemi du bien… N’ayez pas la main trop lourde sur l’huile.
    Une fois le temps écoulé, rincez à l’eau tiède, dans un premier temps, pour enlever la majeure partie de l’huile. Procédez au shampoing, dans un second temps.
    Si vous avez besoin de plus de rinçage, c’est que vous avez probablement posé un peu trop d’huile. Il vous faudra peut-être quelques essais avant de trouver « votre dose idéale ».

     

    Bain d'huile pour cheveux

     

    Quelle(s) huile(s) pour mes cheveux ?

    Il existe un nombre impressionnant d’huiles. Tomber sur l’huile qui corresponde à 100% à la nature de vos cheveux relève de l’exploit ou du miracle, à votre convenance…
    Si nous voulons sortir du labyrinthe victorieux comme le fût Thésée en son temps, il nous faudra un repère (sinon à quoi peut bien servir la modernité ?).
    Je me suis dit qu’en élaborant cette liste d’huiles, vous pourriez peut-être y trouver votre bonheur.

    • L’huile d’amande douce : apaisante, émolliente, assouplissante, fortifiante. Elle prévient la déshydratation, revitalise et donne de l’éclat aux cheveux abîmés. Elle calme les démangeaisons et irritations. Elle élimine les pellicules. Idéale sur cheveux secs, rêches, crêpés, cassants, fourchus, frisés, afros, colorés, et sujets aux pellicules.
    • L’huile d’argan : fortifiante, donne de la brillance et de l’éclat. Elle combat les pellicules et la chute des cheveux. Idéale sur cheveux secs, ternes, colorés et méchés, sujets aux pellicules et à la chute.
    • L’huile d’avocat : embellisseur capillaire. Elle apporte brillance et vigueur. Stimulante pour la pousse des cheveux et prévient la chute des cheveux. Idéale sur cheveux ternes, secs et sujets à la chute.
    • L’huile de bourrache : hydratante, revitalisante et anti-chute. Elle renforce les cheveux secs, cassants et fourchus. Idéale sur cheveux secs, cassants, ternes, mous et sujets à la chute.
    • L’huile de calendula : adoucissant, assouplissant, cicatrisant, anti-inflammatoire. Elle calme les irritations, démangeaisons et brûlures (coups de soleil). Idéale sur cuirs chevelus secs, sensibles, fragiles, réactifs, irrités, à problèmes (psoriasis, eczéma).
    • L’huile de calophylle inophyle : cicatrisante, anti-infectieuse, anti-inflammatoire, protectrice des méfaits du soleil. Elle apporte souplesse et élasticité. Idéale pour cheveux ternes, sujets à la chute et cuirs chevelus sensibles, irrités, à problèmes (eczéma, psoriasis, zona, mycose, gale…).
    • L’huile de camélia : fortifiante, gainante. Elle redonne tonus et gonflant à la chevelure. Idéale sur cheveux secs et cassants. Elle s’adapte néanmoins à tous types de cheveux.
    • L’huile de germe de blé : nourrissant, elle renforce les cheveux cassants. Idéale sur cheveux secs, abîmés, crépus, épais, fragiles et sur pointes sèches et fourchues.
    • L’huile de jojoba : rééquilibrante, normalisante, nourrissante. Elle améliore la brillance et la souplesse. Elle redonne vitalité et enraye la chute de cheveux. Idéale sur cheveux gras, secs à racines grasses, ternes et dévitalisés, sujets à la chute.
    • L’huile de macadamia : protectrice, elle préserve les colorations capillaires et limite les agressions. Idéale sur cheveux colorés, méchés et abîmés. Elle protège en conditions extrêmes (vent, froid, exposition solaire intense...).
    • L’huile de nigelle : revitalisante, assouplissante, tonifiante. Idéale sur cheveux secs, cassants, ternes et cuirs chevelus infectés (psoriasis, eczéma, acné).
    • L’huile de noisette : cicatrisante, adoucissante. Elle favorise la pénétration d’actifs comme les huiles essentielles. Idéale sur cheveux gras, secs à racines grasses et ternes.
    • L’huile de noix de coco : elle nourrit et lisse la fibre capillaire. Elle donne brillance et éclat. Idéale sur cheveux bouclés, frisés, afros, secs et sans vie, mous et ternes, sur les pointes fourchues. Elle est un redoutable anti-poux (par asphyxie).
    • L’huile d’olive : protectrice des couleurs capillaires, apaisante pour le cuir chevelu. Elle prolonge la brillance des colorations. Idéale sur cheveux colorés, méchés, ternes, sans vie et sur cuirs chevelus irrités.
    • L’huile de pépins de raisin : émolliente et régulatrice du sébum. Elle entretient et nourrit la fibre capillaire. Idéale sur cheveux secs, fins et abîmés.
    • L’huile de ricin : fortifiante, régénérante, réhydratante. Elle favorise la pousse et limite la chute. Idéale sur cheveux secs, ternes, dévitalisés, sujets à la chute et sur les pointes fourchues, abîmées et cassantes.

     

    Je vous conseille de toujours choisir une huile ou un macérât huileux bio et de première pression à froid. Personnellement, je me fournis chez la Compagnie des Sens qui garantit des huiles végétales 100% pures et naturelles, vierges, de première pression à froid et certifiées BIO. Idem pour les macérâts huileux. Si vous souhaitez commander chez eux, n'oubliez pas d'indiquer le code ESMERINE pour bénéficier de vos 5% de réduction.

    Par exemple, les pointes de mes cheveux apprécient l'huile d'argan, tandis que les cheveux bouclés et abîmés de Monsieur trouvent réconfort auprès de l'huile de coco. A chaque chevelure sa préférence... A vous de tester maintenant ;)

     

    Et pour les plus pressées, voici un tableau récapitulatif des principales propriétés de ces huiles.

    quelles huiles végétales choisir suivant son type de cheveux ?


    Quel(s) problème(s) capillaire(s) rencontrez-vous le plus souvent ?

    Connaissez-vous les bains d’huile ? En êtes-vous déjà adepte ?

    Si oui, quelle(s) huile(s) utilisez-vous ?

    J’envisage prochainement de vous écrire un article sur les propriétés des huiles essentielles dans les soins capillaires. Je pense que ça pourrait vous être utile, Qu’en dîtes-vous ?

     

     

    « Rose Éclat : la nouvelle gamme de soins anti-âge d'Hydraflore [concours]Le pastel dans tous ses états et son liner blanc [Make-up] »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 2 Juin 2016 à 14:50
    Emy Jolie

    Hello ! Super idée ! Merci pour cet article très instructif :-) et le tableau est top ! J'ai essayé de faire des bains d'huiles.. jojoba, moutarde, coco.
    Mais je galère tellement à enlever l'huile après que ça m'énerve et je le fais plus ! Je préfère finalement faire des masques de poudres ayurvédiques c'est moins galère à rincer ^^
    Bises!

      • Dimanche 5 Juin 2016 à 17:46

        Coucou Miss,

        De rien, merci à toi ;) 

        C'est vrai que si je commence à mettre de l'huile de coco sur les miens, ça devient vite compliqué... Cela dit, j'ai tendance à avoir la main lourde :/

        Je n'ai pas encore testé les poudres ayurvédiques puisque je ne les connais pas assez. Je vois qu'elles font souvent des miracles aussi... Du coup, tu me donnes envie de tester ! En ce moment, il manque d'hydratation... Il faut que je m'en occupe un peu mieux ! Merci du tuyau ;)

        Des Bisous & Bon dimanche

    2
    Samedi 18 Juin 2016 à 20:28

    En voilà un article complet c'est génial !

    J'adore utiliser les huiles, pour à peu près tout ! J'en ai testé beaucoup et je reviens toujours à ma préférée qu'est l'huile de coco ! :)

      • Samedi 18 Juin 2016 à 20:38

        Merci beaucoup Dame Nina :) 

        C'est vrai que je suis une fervente utilisatrice moi aussi... L'huile de coco me sert assez souvent. Il faut dire qu'elle est si polyvalente ! Mais j'évite sur mes cheveux car elle a tendance à faire graisser mes cheveux rapidement. 

        Merci de ton passage sur le blog... Bonne soirée :)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Pauline
    Mercredi 19 Juillet à 08:27
    Merci pour cet article, il est top.
    Je fais des bains d'huiles aussi mais je galère beaucoup à rincer mes cheveux après.. Je dois avoir la main trop lourde.
    C'est quoi comme shampooing home made que vous utilisez ?
      • Mercredi 19 Juillet à 17:28

        Mais de rien Pauline. Heureuse qu'il puisse aider !

        Ah oui, je comprends. Au départ, j'en mettais trop et je me retrouvais à faire trois ou quatre shampoings d'affilée. En fait, c'est juste quelques gouttes que tu chauffe entre tes mains et que tu appliques le long de tes longueurs. Tout dépendra de ta longueur, mais ce qui importe le plus, c'est que tes cheveux soient au chaud. Il vaut mieux en faire plus souvent et en mettre moins, car ça alourdit le cheveu si tu es trop généreuse.

        En ce moment, j'utilise une recette toute simple. J'applique une base lavante neutre à laquelle j'ai ajouté un peu d'aloe vera et de glycérine, de la phytokératine et une fragrance pour l'odeur. C'est tout. Je fais un ou deux shampoings, ça dépend du dosage (j'ai facilement la main lourde ^^). 

        Bonne fin de journée :) 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :