• Défi zéro conso : le bilan

    bilan défi zéro conso

    Oh, mais que se passe-t-il ?! Imaginez la voix de Didier Bourdon des Inconnus (un peu d’humour, c'est le week-end ^^).

    Et oui, les défis reprennent du service !

    Ok, ce ne sont pas les mêmes que ceux du lundi, mais je vous promets qu’ils sont tout aussi bien.

     

     

    Avant toute chose, permettez-moi de vous expliquer la façon dont se déroulent ces défis. Ceux-ci ne sont pas hebdomadaires, mais mensuels. Un rythme qui m’ira probablement mieux, c’est en partie pour cette raison que j’ai accepté l’invitation d’Élodie du blog Le Bonheur est dans la Nature.
    Notre jolie Élodie, vous la connaissez peut-être puisqu’elle était l’auteure de l’excellent blog Un blond, une brune, que je suivais assidûment. Aujourd’hui, elle nous revient avec un tout nouveau blog, plus en adéquation avec ses envies bloguesques. (Allez vite le visiter ! Toutefois, je vous mets en garde, il est addictif !)
    Pour les thèmes, ces défis seront plus proches du secteur du bien-être et du développement personnel, santé (entre autres) que de la beauté pure. Enfin disons que la beauté peut être abordée, mais ça ne sera pas systématique. Comme ces thèmes m’interpellent, je pense qu’ils ont tout à fait leurs places ici.

     

     

    DÉFI

     

    Ainsi, le premier thème de cette série s’intitule « Défi zéro conso ». Ok ! Bon, ça consiste en quoi ? Est-ce que je dois m’arrêter de manger ? Ah ah, pas du tout ! Élodie est claire, le but étant de faire des économies pour un projet nous tenant à cœur. Il peut se dérouler sur un secteur de dépenses en particulier (vêtement, déco…) et peut être limité dans le temps (une ou deux semaines).
    Personnellement, j’ai choisi de jouer le jeu avec Monsieur pendant le mois entier et sur tous les secteurs de dépenses (sauf les charges fixes).

     

    Concrètement, ça fonctionne comment ?

    L’énoncé était expliqué dans l’article initial, à savoir :

    • Pas de shopping (internet, magasin…)
    • Pas de consommation inutile

     

    Tandis que les dépenses autorisées étaient :

    • Alimentaire
    • Hygiénique (juste le nécessaire)
    • Frais divers (loyer, impôts…)
    • Frais de transport

     

    Élodie nous avait aussi fourni un kakebo pour aider à la visualisation du défi. Un mot venu d’ailleurs qui m’offrit ce jour-là, la possibilité de me coucher moins bête ! Je vous l’ai posté ci-dessous pour celles ou ceux qui ne connaîtraient pas.

     

    kakebo zero conso

    cliquez sur l'image pour agrandir

     

     

    EXPÉRIENCE

     

    Généralement, je tiens mes comptes au jour, le jour. Je ne suis pas dépensière outre mesure, mais j’apprécie me faire plaisir avec un bon livre ou du matériel créatif.
    Monsieur était enthousiaste à l’idée de commencer le défi. A vrai dire, j’étais étonnée qu’il insiste pour que j’y participe.
    Lorsque je lui expliquai l’intérêt d’utiliser la monnaie au maximum, son enthousiasme originel se vit diminuer. Qu’importe, il s’était engagé !
    Nous avons pris le défi en cours, soit le 7 juin. Mais au final, j’ai intégré toutes nos dépenses pour obtenir un certain recul.


    Objectif du défi

    Nous devions économiser principalement pour faire face aux réparations de notre voiture. Ensuite, le téléphone de Monsieur arrivant en fin de vie et montrant des signes de faiblesse récurrents, nous devions prévoir l’achat d’un nouveau téléphone. Enfin, nous offrir deux places de concert pour Paradise Lost.
    Je souhaitais surtout comprendre notre façon générale de fonctionner. Comprendre si en nous mettant à l’épreuve, nous pouvions résister aux appels de cette société de consommation.

     

    Top départ !

    J’étais vraiment motivée pour ce défi ! J’ajournai déjà l’achat de certains livres depuis quelques mois, attendre encore ne me posait pas de souci particulier. Au contraire, l’attente à mon sens, permet d’apprécier à sa juste valeur les objets que l’on souhaite acquérir. Ça permet également d’évaluer le degré d’intérêt qu’on leurs porte.
    Malheureusement, j’avais la crainte que Monsieur parte dans une toute autre optique. Je l’observais fouiller le net en quête de produits à s’offrir pour « se récompenser ». Connaissant le montant des dépenses qui nous attendaient, je n’étais pas aussi enthousiaste que lui. Passons.

     

    defi zero conso portefeuille budget

     

    Premiers coups de canif au contrat

    Un matin, alors que je classais mes emails, je reçois un message d’Aroma-zone m’offrant une réduction pour une commande. Je serrai les dents car l’offre était alléchante, et le montant minimum faible. Je décidai d’attendre quelques jours pour prendre une décision. Au final, je craquai, tout en achetant des produits nécessaires à la réalisation de produits habituels. Le superflu étant banni.
    Ensuite, nous nous retrouvons face à une offre de croquettes pour chien. Il faut savoir que pour nos animaux, nous commandons généralement sur internet et réalisons des commandes pour deux ou trois mois. Notamment pour les chats car la marque n’est pas distribuée par chez moi. Pour cette fois, c’est le chien qui aura bénéficié d’une commande spéciale. Ainsi que pour nos carpes koï, qui ont un an voire plus de nourriture (c'est un achat que nous réalisons toujours au mois de juin).
    Je pense que c’était la meilleure chose à faire pour réaliser des économies à long terme.

     

    J’avais des hauts, j’avais des bas…

    Nous sommes à mi-mois et contents de nos efforts malgré les petits coups de canif précédents.
    Quand soudain, la machine s’emballe et nous voilà face à une horde de souris déchainées ! Nous n’avons pas le choix ! Nous avons acheté des montagnes de contenants (principalement pour les croquettes).
    Quelques jours plus tard, c’est le tuyau de la pompe du bassin qui nous lâche en pleine canicule ! Résultat : 5 morts au bassin…
    A ce moment-là, je suis complètement démoralisée. La perte de nos poissons m’a complètement retournée. Évidemment, là encore, une partie du budget s’envole...
    Pour finir, le téléphone de Monsieur qui, un jour fonctionne et le lendemain fait n’importe quoi ! Comme il utilise son téléphone personnel pour son travail, nous n’avons pas d’autre choix que d’anticiper cet achat. Nous avons connu un heureux coup du sort puisqu’une personne de notre entourage vendait son téléphone. Nous l’avons donc acheté d’occasion.

     

     

    BILAN

     

    Nous sommes le 30. Quel bilan pouvons-nous en tirer ?

    J’ai créé ce graphique ci-dessous pour m’aider à mieux comprendre nos secteurs de dépenses.
    Bien qu’étant déçue par les dépenses en bricolage (les coups durs), le secteur qui m’a le plus choqué reste l’alimentaire ! Monsieur a un bon coup de fourchette, ça je le savais. Pour nourrir un grand gaillard comme lui, il faut de l’énergie ! Mais tout de même, je suis persuadée que nous pouvons améliorer ce secteur. Lui-même est aussi assez surpris.
    Je n’avais jamais entré les données de façon à avoir une vue d’ensemble de nos dépenses. Je m’attachais surtout à ne pas déplacer notre budget de départ… Je pense que ce défi a été un sacré révélateur !
    Sur ce mois, nous n’avons pas pu faire d’économies puisque notre budget a fondu comme neige au soleil ! C’est décevant.
    Malgré tout, une partie du budget nous a servi à acquérir un de nos objectifs (le téléphone). Ce qui permet de se remonter le moral gentiment…
    Pour le reste, je suis assez fière de ne pas avoir acheté par envie. Bizarrement, après une étrange sensation de peur, heureusement éphémère, tout est rentré dans l’ordre. Je dois même avouer que j’ai apprécié ne pas dépenser et vivre d’une façon plus astucieuse.

     

    graphique dépenses défi conso

     

    Concrètement, comment faire pour dépenser moins ?

    Je n’ai pas de véritable méthode. En revanche, j'ai fait appel au bon-sens, comme je le fais depuis toujours ou presque…

    • Je ne suis pas (ou peu) abonnée aux newsletters de marques ou de ventes privées.
    • Je n’ai pas couru les magasins. En ce sens, c’est très facile pour moi car je déteste, faire les magasins ! Seuls les librairies, jardineries et épiceries fines obtiennent mon attention.
    • J’ai privilégié le paiement en espèces. C’était une indication du défi. Je pensais ne pas y arriver, mais il est vrai qu’en utilisant l’espèce, vous êtes « tenu », alors que votre carte bancaire ne pourra jamais vous astreindre à ne pas dépasser votre budget… Je compte prolonger cette habitude à l’avenir.
    • Je faisais les courses petit à petit, en vérifiant les denrées. Je ne prévois jamais de menu à l’avance car je ne m’y tiens pas. En revanche, en faisant les courses plus régulièrement, j’évite l’achat inutile.
    • Se trouver une activité. Pour moi, c’est tout ce qui touche à la création, peinture, sculpture, et création de bijoux. J’aime aussi sortir en forêt pour photographier tout ce qui s’y passe. Tout cela vous aère l’esprit et vous fait redécouvrir l’essentiel.
    • Couper votre TV ! Ici, c’est difficile car Monsieur ADORE la télévision… Pourtant, celle-ci nous assomme de publicités et crée en nous des envies artificielles. D’autant que les programmes vraiment intéressants restent minoritaires. J’ai vécu sans télévision pendant mes études universitaires, et si je pouvais la jeter, je le ferai facilement ! Mais nous sommes deux…
    • Optimiser vos déplacements. Réfléchissez avant de monter en voiture. Personnellement, je choisis une journée où je fais mes courses et me rends aux endroits où j’ai besoin. Le reste du temps, je ne l’utilise pas.
    • Réapprenez à faire par vous-même. Faire un potager peut être une bonne idée pour dépenser moins. Cuisiner des aliments bruts, en plus des bénéfices sur la santé, est la meilleure solution pour réaliser des économies. Fabriquer vos propres cosmétiques, ou utiliser des produits bruts comme les huiles qui peuvent aisément remplacer votre crème habituelle…
    • Achetez d’occasion. C’est la meilleure astuce ! Ici, nous en aurions eu pour au moins 200€ pour un téléphone portable. Nous avons réduit cette dépense d’un peu plus du tiers.
    • Dépenser au bon moment. Sur un mois, c’est plus compliqué à juger. Néanmoins, par exemple, la promotion sur les croquettes, nous a permis d’obtenir 30kg pour le prix de 20kg.
    • D’une manière générale, réfléchissez avant d’acheter. Posez-vous ces questions : En avez-vous vraiment besoin ? Est-ce une envie ? Pouvez-vous vous en passer ? Qu’est-ce que cela va vous apporter ?

     

    Bien sûr, ça n’est qu’une expérience parmi tant d’autres. Je ne dis pas avoir la meilleure méthode. Juste celle qui nous convient.
    J’espère que cette nouvelle série de défi vous plaira… Ça vous dirait de nous rejoindre ?
    Pour participer, ça se passe sur le blog d’Élodie, le bonheur est dans la nature. Elle postera le prochain défi demain. C’est l’occasion de vous lancer ;)

     

     

    Et vous, êtes-vous fourmi ou cigale ?

    Quelles sont vos astuces pour dépenser moins et tenir votre budget ?

    ♥ Excellent week-end à vous ♥

     

     

    images : pixabay

    « Moustique : conseils et recettes pour l'éloigner et soigner les piqûresMake up fruité en pistache et prune »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 30 Juin à 23:42
    Serena

    Coucou ma belle,

    Ah c'est chouette, je ne connaissais pas du tout mais c'est sympa comme défi :)

    Perso je pense être entre les 2, enfin j'essaie, même si ce n'est pas toujours facile de résister ahah^^

    Gros bisous à toi :)

      • Dimanche 2 Juillet à 18:27

        Coucou Serena, 

        Oui, surtout que les défis changent tous les mois, je trouve ça chouette ! 

        Des Bisous Miss ♥

    2
    Dimanche 2 Juillet à 11:48

    Bonjour génial ce défi. Moi ce n'est pas un défi mais un mode de vie. Après plusieurs mois de réflexion. 

    Je ne dépense plus inutilement . Et je ne suis pas moins malheureuse pour autant. J'ai un mini salaire. Alors pas le choix que de tout compter je n'ai pas de carte bleue donc je règle en espèce. 

    Je lis moins la bloggo pour ne pas être tenter d'acheter. Je ne regarde quasi pas la tv a part le midi journal mais en général quand je regarde une émission je zappe à la pub. 

    C'est une satisfaction de ne pas être à découvert. 

    J'ai mis tout les emails de pub dans les spams je vérifie de temps en temps mais sa m'évite d'ouvrir et voir des promos donc pas tenter. 

    Je me fais un petit plaisir parfois mais j'y réfléchis à deux fois. Mes parents galère beaucoup déjà pour se nourrir donc je préfère les aider leur offrant des courses ou des croquettes pour leur chats et chien. Mon papa est au chomage et n'a plus de droit après 2 ans. Donc quand il a des missions intérims sa dépanne mais sinon ma maman a juste 100euro de budget course mensuelle pour eux 2 et les bêtes. Alors quand je vois que je dépensais 150euro en vernis alors que mes parents mangent pas a leur faim. J'ai vite compris qu'il fallait mieux que je les aides plutôt que d'accumuler des vernis dans un tiroir. 

    Et surtout je m'occupe quand je m'ennuye j'essaie de faire autre chose que de vaguer sur facebook ou le net et être tenter de faire des paniers . Pas de sous je ne regarde pas. La j'aurais besoin de pantalon c'est les soldes mais ce sera pas pour ce mois ci ce sera trop juste donc je ne regarde pas. Vu que je suis costaud mes cuisses frottent l'une contre l'autre et mes pantalons se troue entre les cuisses en haut . Je cache en portant des tuniques hyper longue . Pareil quand je casse une braguette je porte un trucs hyper long sa ne se voit pas. J'use les choses jusqu'au bout . 

    La dernière fois que j'ai fais du shopping sa doit remonter a 2016! j'ai juste fait une petite commande AZ il y a quelques mois. C'est tout. 

    Pareil au course j'achète les 1er nécessité . Pas de gâteau bonbon ou autre cochonnerie qu'on peux se passer . Sa arrive d'en prendre une fois de temps en temps surtout pour faire plaisir à Mr . Mais ce n'est pas systématique. 

     

      • Dimanche 2 Juillet à 19:03

        Coucou Céline,

        Merci pour ton témoignage. Merci d'avoir pris le temps ♥

        C'est vrai que lorsque le salaire n'est pas extraordinaire, on est bien obligé de calculer et de faire au mieux. 

        Je partage ton avis, en supprimant les sources "d'appels à l'achat", on refrène déjà une bonne partie d'envies souvent éphémères. Merci d'avoir partagé ta manière de procéder :)

        Je suis aussi attristée pour tes parents. C'est vraiment très compliqué lorsqu'on est au chômage et qu'on voit les factures s'accumulées, se demandant s'il sera possible ou non de finir le mois. Je connais cette situation. J'espère que ça ira mieux pour eux très vite ! Malheureusement, je constate de plus en plus de situations de ce genre. C'est dramatique ! Tu as une bonne réaction face à ça. Et puis, je ne pense pas que l'argent ou les possessions permettent d'atteindre le bonheur. Même si l'argent y contribue comme on dit parfois. J'ai eu une enfance où je n'ai manqué de rien, mais mon père a du faire des concessions pour pouvoir m'élever. Je crois que ce côté ressort parfois et me pousse à ne pas acheter tout et n'importe quoi. Même s'il n'en a jamais parlé, je sais que ça n'a pas du être évident... Je connais la valeur de l'argent et pour moi, il y a des attitudes indécentes. Bref, c'est un autre sujet et je ne suis pas là pour juger les autres. Comme toi, je réfléchis même pour me faire un petit plaisir (je ne suis ni exigeante, ni excessive, donc ça va ;).

        Ah ah, oui je connais aussi cette difficulté de femme ronde... Il m'est arrivé de repriser mes pantalons, d'ailleurs ça m'arrive encore. Je vais au plus loin avec les vêtements aussi. Je crois que nous avons à peu près les même astuces ;) 

        AZ, c'est vite addictif ! Je me balade moins sur leur site non pas par manque d'intérêt mais parce que c'est une vraie caverne d'ali baba... J'essaie aussi de faire mes propres macérâts et eaux florales pour que ça reviennent à moins cher. Et ça fonctionne ! Il y a beaucoup de plantes oubliées qui apportent de réels bienfaits. 

        Mais là où j'ai plus de mal à me contenir, c'est quand même dans une librairie. Avec les bouquins qui m'intéressent et les collections livres de poche, ça va vite. Maintenant, je file en recyclerie ce qui me permet d'avoir quelques livres au poids. Et surtout, je me fixe un budget et je m'interdis de franchir le pas d'une librairie tant que j'ai deux livres en cours de lectures. Je devais m'abonner en bibliothèque et puis, je ne l'ai pas fait. Ça viendra. 

        Pour les courses, c'est presque exclusivement des fruits et des légumes. Parfois un extra au marché (en fromagerie, c'est un petit péché mignon). Ici non plus, pas de gâteau et autres. Juste les produits bruts (en général). Monsieur par contre, est difficile et donc exigeant. Il aime bien manger et surtout pas de légumes... Plutôt charcuterie. Erf, il me désespère. Sur un panier de courses, il utilise facilement les 3/4 du budget fixé. 

        Je pense sincèrement qu'en réapprenant à se focaliser sur l'essentiel, on prend le chemin du mieux-être. 

        Encore merci pour ton témoignage ma Belle ♥

        Très bon dimanche à toi & Bon courage à tes parents... Des Bisous à tous ♥

    3
    Lundi 3 Juillet à 15:45

    Coucou ! Il est génial ce bilan, et hyper détaillé :) Bravo pour ce défi en tout cas, tu t'es débrouillée comme une cheffe <3 En fait le plus dur je trouve c'est de ne pas culpabiliser en achetant quand on fait ce genre de défi. Pourtant ce n'est pas le but ! On peut très bien consommer quelque chose si on en a besoin et/ou envie, sans que se soit "grave"... Le tout est de choisir ce qui est important et ne pas consommer si au final on sait très bien qu'on n'a pas besoin. Donc c'est exactement ce que tu as fait :D Félicitations <3 Gros bisous. Elodie.

      • Lundi 3 Juillet à 20:21

        Coucou Élodie,

        Merci :) Oui voilà, c'est compliqué de ne pas culpabiliser mine de rien. Après, je sais pourquoi ces achats ont été réalisés mais je pensais pouvoir mettre de côté ce mois-ci, et en fait non. Ça m'a agacé mais bon, la vie a fait que... 

        Merci encore ♥ Super défi !

        Des Bisous ma Belle ♥

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :