• Défi pensée positive : le bilan

    Défi pensée positive : le bilan

    Octobre cède bientôt sa place.

    Il est temps pour moi de faire le bilan.

    Ce mois-ci, la thématique du défi était : la pensée positive.

     

     

     

    Élodie - la créatrice des défis, nous proposait de choisir un nouveau thème pour octobre. Parmi plusieurs propositions, la pensée positive obtenue le plus de voix. La démocratie avait gagné !

     

    Les règles étaient simples :

    • Suivre les indications données lors des journées « défi ».
    • Échanger et partager nos expériences (of course).

     

    Comme je m’intéresse à ce sujet depuis quelques années maintenant, j’avais hâte de découvrir la façon dont Élodie allait orienter notre affaire…

     

     

     

    RAPPEL DES EXERCICES (pour les non-initiés)

     

     

    Défi pensée positive 1Défi pensée positive :2Défi pensée positive 3

     

    Défi n°1

    J’essaie de modifier ma façon de penser ou plutôt de modifier mon angle de vue depuis longtemps… Sans réel succès. Ou disons, de petits pas (voyons le positif ! rhoo). En réalité, la forme m’importe peu. Je m’attache au fond. Le fait de ne pas utiliser une négative peut provoquer une sorte d’électrochoc pour certains. Dans mon cas, et même si je reconnais qu’une formulation positive peut être tout de suite plus dynamisante, le résultat reste le même.

    Serai-je mauvaise élève ? Je ne sais pas. Disons que j’exerce une sorte d’indulgence envers moi-même… sur la forme. C’est un exercice qui s’avère compliqué. D’ailleurs, à écouter mon entourage ou une conversation volée, la négative semble avoir encore de beaux jours devant elle… L’avez-vous déjà remarqué ?

     

    Défi n°2

    Si vous avez déjà glissé un œil sur l’à propos du blog, vous avez pu y lire que je suis d’une nature optimiste. Ce mot, ne veut pas dire que je souris constamment ou que ma vie est une fête chaque jour, non (et pourtant, j’en serai ravie). Juste que j’attache une grande importance à reconnaître la splendeur de ce monde, et rebondir lorsque les éléments semblent se liguer contre moi. Je ne dis pas que c’est facile, je ne dis pas que j’y parviens rapidement, non. Je m’y efforce.

    Le pessimisme, en quelques mots, m’apporte tout un tas d’angoisses, me bloque dans mes projets, me laisse comme paralyser par la situation. C’est assez contraignant et surtout inutile.

    Mais il peut aussi être un compagnon sage, comme une ancre qui consent à ne pas me laisser vivre dans un monde bercé d’illusions. Il me permet notamment une anticipation des conséquences (je suis madame catastrophe). Et d’un point de vue créatif, c’est lui, et lui seul, qui est capable de faire sortir ce qu’il y a de plus émouvant en moi, comme une sorte de transcendance. Vous ne me croiserez que très rarement sombre. Oui, le pessimisme est un ami avec qui j’apprécie prendre un chemin escarpé lors de mes flâneries au jardin intérieur.

     

    Défi n°3

    Ah la la, octobre fût quelque peu mouvementé… Je ne me confierai pas sur la situation en question. Néanmoins, je pense qu’il aurait été plus sage d’agir plus tôt, en toute objectivité. Ne dit-on pas « mieux vaut prévenir que guérir » ? C’est la voie que j’aurai choisie d’emprunter. N’étant pas la principale concernée, juste une intermédiaire parmi d’autres, je pense que chacun aurait su à quoi s’en tenir, que le stress aurait été d’une toute autre proportion. Qu’une méfiance ne se serait pas installée.

     

    Défi pensée positive 4Défi pensée positive 5Défi pensée positive 6

     

    Défi n°4

    Paradoxalement, à la lecture de cet exercice, j’ai pris conscience que les potentielles situations pessimistes, que nous avons pu constater au défi précédent, se font plus rares par chez moi.

    Être capable d’observer les événements sous un angle inédit apporte plus de discernement, de clarté, d’objectivité. C’est sur ce point que j’ « entretiens » ma pensée positive. Ça me semble essentiel. Je ne tiens plus à être victime des événements, mais être capable au contraire d’accepter une situation et d'y répondre au mieux. Aurai-je donc bien travaillé ma pensée positive ? ;)

     

    Défi n°5

    En toute honnêteté, cet exercice fût loin d’être simple. Et je m’en réjouis !

    Parce qu’il m’a été difficile de lister cinq choses négatives. En revanche, l’une d’entre-elles m’a paru importante.

    Leurs points communs sont flagrants : des angoisses (toujours les mêmes, décidemment !), une perte de temps, une propension à la dramatisation ainsi qu’à la somatisation (heureusement dans de rares cas).

    Un regard neuf aurait permis de gagner du temps, de la sérénité, de l’efficacité et surtout de préserver une confiance si compliquée à conserver.

     

    Défi n°6

    J’ai la chance d’être en phase avec les personnes que je côtoie (ouiiiii).

    Mais ça n’a pas toujours été le cas ! J’ai exposé brièvement la situation sur le groupe (bah t’avais qu’à être là ! lol).

    En fait, cet exercice, je l’ai réalisé pour de vrai. A l’époque, je ne savais pas qu’il me servirait d’étude de cas. Bref. J’ai donc eu une discussion. J’en étais ravie d’ailleurs, puisque tout rentra dans l’ordre. Mais… (Attention, cliché) « Chasse le naturel, il revient au galop » ! Je me suis retrouvée à nouveau dans la même situation, sûrement parce que je n’ai pas su m’expliquer à l’époque (ou disons me faire comprendre correctement). J’ai donc décidé de mettre un terme à cette relation.

    Alors si j’avais à nouveau à imaginer une conversation, je choisirai... de passer mon chemin.

    Je ne ressentirai rien car je crois être arrivée au terme de cette relation et je pense avoir fait le tour de la question. Envisager une nouvelle aventure me fatiguerait par avance, même si je ne regrette pas les bons moments (il y a aussi eu du positif hein). Je n’ai tout simplement plus envie de vivre ce type de relation. J’ai compris ce qui ne me convenait pas et je crois qu’il est utile d’exprimer le plus rapidement possible ce qu’on a sur le cœur pour justement ne plus en souffrir et éviter de blesser quelqu’un. Je suis désormais plus attentive à ce que je ressens. C’est assez « amusant » car depuis cet épisode, je rencontre des personnes plus en accord avec qui je suis.

    Et pour te répondre Élodie, j’y gagnerai du temps et de la tranquillité d’esprit.

     

    Défi pensée positive : le bilanDéfi pensée positive 8Défi pensée positive 9

     

    Défi n°7

    Le stress et ma tendance à voir un film catastrophe se profiler à l’horizon font partie de mes réactions automatiques. Tout autant que ma tendance à râler (c’est souvent plus drôle qu’autre chose)

    En essayant de comprendre ce qui c’était passé dans la situation précédente, j’ai vite réalisé que j’avais un problème à exprimer mon désaccord. Croire qu’en ne disant rien, les choses s’arrangeront avec le temps, est clairement une erreur. J’accumule et j’explose en plein vol si je n’ai pas de temps pour me recentrer.

    Tout comme je ne supporte plus les personnalités envahissantes. J’ai besoin de moments pour me retrouver seule et réfléchir. Certains ne comprennent pas ce besoin, pourtant il est vital.

    Je me suis aussi rendue compte que certaines personnes ne veulent pas être aidées, et ce, même si elles en formulent la demande. Se placer systématiquement en victime, à la longue, c’est usant. Encore plus lorsqu’on cherche à les aider…

     

    Défi n°8

    Renoncer est difficile mais est certainement plus sage que de forcer les choses.

    En lâchant prise, j’ai appris à relativiser. A déculpabiliser aussi. Mais j’ai surtout décelé les signes avant-coureurs.

    Enfin, je pense qu’il est souvent possible d’agir sur une situation. Rarement sur une personne.

     

    Défi n°9

    Ah ah, certainement le plus difficile des exercices !

    Je prononce peu cette phrase. Elle n’est pas anodine pour moi. Elle est très chargée émotionnellement parlant et me met mal à l’aise. Encore plus dans cette situation !

    J’ai ressenti de la gêne, beaucoup. De la stupidité. Et ça s’est terminé en un gigantesque éclat de rire qui cachait un brin de compassion et d’indulgence.

    Comme le chemin est long vers l’acceptation…

     

    Défi pensée positive 10Défi pensée positive 11

     

    Défi n°10

    Le corps, enveloppe charnelle avec laquelle il est parfois si difficile de cohabiter.

    Malgré les apparences (artifices du maquillage, des vêtements), je ne prends pas assez soin de lui. Le blog m’a aidé à comprendre que malgré ses défauts (qui au final ne sont que des particularités), il était important de faire la paix avec son image. Et plus profondément avec soi.

    Si je l’accepte aujourd’hui, je ne serai pas tout à fait honnête si je vous disais que je l’aime à sa juste valeur.

     

    Défi n°11

    Voici la citation que j’ai choisie parmi les propositions d’Élodie puisque les idées ne se bousculaient pas…

    J’ai immédiatement décidé de la suivre et de passer du temps avec ces personnes pour un week-end.

    Il me semble qu’il est rare d’être apprécié avec ses qualités et ses défauts. Rare de ne pas recevoir de reproches. Mais quel bonheur lorsqu’on a la chance de profiter de la bienveillance et du soutien de ces personnes en question. Merci Élodie ;)

     

    Défi pensée positive : le bilan

     

     

     

    BILAN DU DÉFI

     

    En quelques mots, ce défi s’est montré difficile et éprouvant si je puis dire.

    Bien que m’intéressant à la pensée positive, je lui reproche parfois un côté mièvre que lui colle parfois certains gourous du développement personnel. L’angélisme systématique m’horripile ! La naïveté de la pensée positive que dispensent certains gourous du mieux penser me laisse de marbre.

    Néanmoins, si elle est abordée d’un point de vue sincère et honnête, il est alors possible d’apprendre à mieux se connaître et ainsi être en parfait accord avec soi, ses valeurs, sa vision de la vie.

    Je ne crois pas que ça soit facile. Je ne crois pas que cela coule de source. Je crois au contraire que la pensée positive exige une discipline de tous les jours afin d’obtenir des résultats convaincants.

    J’émets également des doutes sur certaines situations impliquant des personnes qui n’auraient pas le même recul, la même démarche. Certaines ne souhaitent tout simplement pas que les choses évoluent dans le bon sens.

    Je terminerai par la recommandation du livre " Les 7 Habitudes De Ceux Qui Réalisent Tout Ce Qu'ils Entreprennent " de Stephen Covey, qui me suit depuis quelques mois (et que je n’ai toujours pas terminé d’ailleurs). A mon sens, il est une de mes meilleures lectures sur le développement personnel. Ne vous fiez pas à son titre rébarbatif, il est un précieux atout pour se poser les bonnes questions. Si vous l’avez lu, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé et l’aide qu’il a pu vous apporter.

     

     

    Pour en savoir plus sur le déroulement des défis, ça se passe sur le blog d’Élodie de Le Bonheur est dans la Nature.
    Et si vous souhaitez nous rejoindre pour le ou les prochains défis, c’est sur le groupe facebook : un mois, un défi.

     

     

    Pratiquez-vous la pensée positive ? Si oui, suivez-vous une méthode particulière ?

    Pensez-vous que ce type d’exercice vous soit utile ?

    Que pensez-vous de ce « mouvement » ?

    Excellent week-end ♥

     


     

     Retrouvez les réductions et offres promotionnelles à la rubrique Bons Plans du blog ♥ 

    •••

    Me suivre sur les réseaux sociaux 

    facebook   pinterest   instagram   hellocoton   twitter   google+   

     

    « Spécial Automne : 7 mélanges d'huiles essentielles à diffuserHalloween 2017 : un nail art sanglant façon vampire »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 30 Octobre à 11:16

    Coucou ma jolie,

    C'est hyper intéressant ce genre d'exercices je trouve mais c'est vraiment pas facile je trouve, mais petit à petit, j'espère que ça va venir :)

    Gros bisous à toi !

      • Mardi 31 Octobre à 07:40

        Coucou ma Belle,

        Oui je suis entièrement d'accord avec toi, c'est difficile comme exercice. Je ne pensais pas que ce défi s'articulerait de cette façon. C'était un mois studieux !

        J'espère que le défi de novembre nous reposera un peu xD

        Des Bisous & Happy Halloween ♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :