• Zéro déchet : l'Oriculi ou comment rendre le coton tige has been !

    Zéro déchet : l'Oriculi ou comment rendre le coton tige has been !

    En ce début d’année, j’évoquais avec vous ma nouvelle résolution : celle du zéro déchet.

    Bien sûr, je ne suis certainement pas l’élève modèle.

    Mais mine de rien, mes petites habitudes ont évoluées au fil du temps et de mes découvertes.

    Aujourd’hui, je vous propose de découvrir l’alternative écologique au coton-tige.

     

     

    Comme vous le savez (ou pas), je me suis lancée le défi, cette année, de changer mes habitudes et adopter un nouveau mode de vie, plus en accord avec mes principes.

    En lisant le livre de Béa Johnson que je vous présentais en début d’année, j’ai appris énormément d’astuces pour faire rimer écologie et économie.

    Elle ne fût pas la seule puisque j’aime beaucoup lire des blogs traitant du même sujet ou encore des suivre le parcours de certain(e)s youtubeurs (ce qui est un exploit pour ma part… suis-je seule à préférer l’écrit au visuel ?).

    Bref. Si certaines de ces astuces étaient déjà employées dans mon quotidien, au fil du temps, de nouvelles sont venus se greffer aux anciennes.

    Et c’est ce petit bâtonnet en bambou qui a maintenant élu domicile dans ma salle de bains depuis quelques semaines, qui je trouve est l’alternative à laquelle j’ai adhéré directement et sans sourciller.

     

    Mais qu’est-ce que cette petite chose ?

    C’est tout simple, ça nous vient tout droit du Japon et de Chine, où là-bas, cet instrument est connu et utilisé depuis très longtemps… L’oriculi, ou nettoyeur d’oreilles est celui qui a remplacé mon bon vieux coton-tige ultra polluant.

    L’oriculi, je l’ai connu sur les blogs, et je vous avoue que cette mini révolution m’intriguait énormément et je ne pouvais me résoudre à ne pas tenter l’expérience (oui, je suis curieuse).

    En réalité, celui-là, je l’avais déjà croisé mais je ne savais pas qui il était et à quoi il pouvait bien servir… Je me rappelle l’avoir découvert dans un coffret de voyage entre un peigne et une lime à ongles, ce bâtonnet, à l’époque en métal, qui ne m’inspirait guère confiance. Je pensais un temps à un outil à repousser les cuticules plutôt étrange (Quelle droch ! me dis-je. Ok, c’est du breton,  j’utilise souvent des bretonnismes. Traduisez par drôle ou bizarre. Pour ma part, je l’emploie comme synonyme d’idiote, enfin bref vous aurez compris). Je ne m’en étais jamais servi et impossible de remettre la main dessus depuis… Toujours est-il qu’il ne m’était pas complètement inconnu.

     

    Zéro déchet : Oriculi nettoyeur d'oreille

     

    Oui bon, tout ça c’est bien gentil, mais comment l’utiliser ?

    Le tout est dans la maîtrise, qui prend… Une, deux ou trois utilisations ! Allez-y doucement, c’est quand même du bois et non du coton (Je dis ça parce que j’ai évidemment fait l’erreur d’y aller un peu fort). Le coup de main se prend très vite, rassurez-vous. Il suffit juste de gratter doucement l'entrée de l'oreille avec le bout recourbé afin de recueillir le cérumen. N’allez pas trop profond, c’est déconseillé puisque vous pourriez vous abîmer le tympan. Rappelons-nous comme la nature est bien faite et que le cérumen, Ô combien détesté, est pourtant celui qui protégera votre tympan. Le pavillon, quant à lui, se nettoie à l’aide d’un coton lavable humide.

    Si vous êtes comme moi, une sorte d’obsessionnelle de l’oreille, vous avez dû connaître la mésaventure du bouchon ! Sachez qu’avec l’oriculi, c’est fini ! (C’est notamment pour cette raison que je l’ai vite adopté). A l’inverse du coton tige, qui repousse le cérumen au fond de l’oreille et crée le fameux bouchon, l’oriculi, lui, empêche son apparition. Il est d’ailleurs recommandé par les ORL.

    A utiliser une à deux fois par semaine maximum. Je le rince à l’eau savonneuse après chaque utilisation et le désinfecte.

     

    Oriculi

     

    D’autres atouts ?

    Ah mais certainement ! Non seulement il est écologique et respectueux de notre santé, et en plus, il est économique. Plus besoin de se taper la tête contre les murs (ok, j’exagère) en se disant au retour des courses « ah mais m… ! J’ai oublié les cotons tiges ! » (C’est du vécu).

    Et non, puisqu’il est réutilisable à vie ! Et ouais M’sieur, dame ! Et pour couronner le tout, son prix n’est pas beaucoup plus élevé qu’une boite de cotons tiges.
    Personnellement, le mien provient de la boutique en ligne Lamazuna où il est proposé à 4€50. Voyez comme ça n’est pas excessif.

     

    Zéro déchet : l'Oriculi

     

    Au départ, je râlais un peu pour le côté en bois, car pour des instruments d’hygiène, je préfère le métal, qui me semble être plus hygiénique. Cela dit, à y réfléchir, je me suis ravisée. Le métal étant froid, je crois que mes petites oreilles n’auraient pas forcément apprécié… Je pense aussi que la sensation du bois est bien plus agréable.
    Quant au bruit du coton dans l’oreille, là encore, on y gagne en confort d’utilisation (Ok, je chipote là).

    D’une manière générale, je suis ravie de cette découverte. Moi qui ai acheté l’oriculi par curiosité, je ne m’attendais pas, un jour, à conseiller un si petit morceau de bois autour de moi… Je le trouve pratique d’utilisation et vraiment bien pensé. Il ne prend pas de place, s’emporte facilement partout, rien à voir avec nos cotons tiges, qui semblent désormais totalement has been !

     


    Connaissiez-vous l’oriculi ?

    Etes-vous déjà utilisateur ?

    Cela vous tente-t-il ?

     

    « Les fards duochrome pour un maquillage pep's [Tutoriel]Top 8 des boutiques où il fait bon commander… »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 28 Avril 2016 à 13:21
    Testing Girl

    Coucou !

    C'est marrant, j'ai justement posté un article sur ce sujet lundi dernier ;-)

    Moi aussi je l'ai adopté.

      • Jeudi 28 Avril 2016 à 21:33

        Coucou Miss,

        Ah oui dis donc ... Les grands esprits se rencontrent ! ;) Je vais te lire alors.

        Qu'est ce que c'est pratique !

        Des Bisous

    2
    Jeudi 28 Avril 2016 à 15:51
    Emy Jolie

    Hello ! Je l'ai eu à Noël et au début j'ai eu du mal à m'y faire mais maintenant je ne saurais m'en passer ! Vraiment plus efficace qu'un coton-tige je trouve :-) et puis la diminution de déchets est vraiment très conséquente :-) 
    Bonne journée!

      • Jeudi 28 Avril 2016 à 21:37

        Coucou,

        Je crois que j'ai du le commander en fin d'année aussi. La première fois, c'est un peu étrange mais le deuxième essai m'a convaincu ;)

        Oui, j'ai la sensation de me sentir plus propre qu'avec un coton tige... C'est clair que la poubelle déborde beaucoup moins :D

        Des Bisous, Bonne soirée 

    3
    Samedi 14 Mai 2016 à 00:12

    Coucou! L'oriculi L'oriculi... C'est vrai que comparativement aux cotons tiges, la différence de déchet est énorme! Et il faut également lui reconnaître que contrairement à ces derniers, il ne repousse pas le cérumen au fond des oreilles en créant ainsi des bouchons.

    J'en avais essayé adolescente car je m'étais "créé" deux fois des bouchons car je suis une psychopathe du coton tige (je me nettoie les oreilles matin et soir: inutile mais c'est mon petit truc). Ma grand-mère m'avait parlé de ce petit appareil, qui à l'époque s'achetait en pharmacie. Mais à ce moment là, ils étaient tous en métal, et bonjour la sensation de froid dans les oreilles. Bref, après une semaine d’utilisation je l'ai laissé tombé et suis retourné à mes bons vieux amis les bâtonnets jetables et polluants. Arff...

    Le fait qu'aujourd'hui il existe des oriculis en bois doit donc déjà bien améliorer la sensation de froid très agréable. Mais j'ai l'impression qu'avec ça, je ne pourrai pas voir (hmmm, les petits détails glamour) si mes oreilles sont bien propres ou pas (une vraie psychopathe je te dis... ^^). Mais vu le prix, je vais peut-être me laisser tenter de nouveau. 

    Des bisous et bonne soirée (je reprends tout mon retard des vacances, je ne pouvais pas trop lire d'où j'étais ;-))

      • Dimanche 15 Mai 2016 à 18:10

        Coucou Miss,

        Tu me fais rire car je pensais comme toi, comment vérifier si toute la tuyauterie est saine ? Au final, s'il n'y a plus rien sur le bâtonnet, c'est qu'on est bon ;) Et à vrai dire, si tu te fis à tes sensations, tu te rends compte rapidement que tout est nickel. 

        Par contre, oui, la sensation de froid, c'est quand même désagréable, enfin j'imagine... 

        Après disons que c'est un coup à prendre. A voir si tu t'y habitueras en version bois ;)

        Des Bisous aussi <3

    4
    Samedi 14 Mai 2016 à 14:38

    Le zéro déchet s'installe petit à petit dans nos vies. Je suis accro aux cotons-tiges mais quel gâchis pour la planète donc l'oriculi me tente bien. A tester rapidement.

      • Dimanche 15 Mai 2016 à 18:12

        Complètement et c'est une bonne nouvelle ! Au départ, je me posais beaucoup de question sur ce petit objet et au final il a été adopté illico ou presque. N'hésite pas à revenir pour nous parler de ton expérience :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :