• Les poudres colorantes : Hibiscus et Bois de campêche au banc d'essai !

    Les poudres colorantes : Hibiscus et Bois de campêche au banc d'essai !

    Je crois que j’ai un gros défaut ! Je ne suis pas assez assidue.

    Vous vous souvenez, il y a quelques mois, je vous parlais de Henné, toute enthousiaste ?

    Alors s’il est vrai que j’en suis toujours ravie, j’avoue être laxiste en ce moment avec le Henné… Je ne prends pas le temps d’en faire aussi régulièrement que je le souhaiterais. (Flagellez-moi !)

    Par contre, je réalise des petits tests et joue encore à l’alchimiste novice…

    C’est pourquoi aujourd’hui, je vous présente les résultats obtenus dans mon laboratoire ma cuisine.

     

    TEST 

    Comme vous le savez, je compte rester dans les tons cuivrés/rouges, mais j’avais aussi envie de voir quels mélanges pouvaient donner les poudres dans divers milieux

    J’ai donc décidé de sortir de mes placards, quelques contenants et de réaliser mes mélanges.

    Pour ce test, j’ai préféré tenter une infusion pour l’hibiscus et une décoction pour le bois de campêche.

    Les poudres colorantes : Hibiscus et Bois de campêche au banc d'essai !

     

    Les mélanges

    Et pour que nous soyons sur la même longueur d’ondes, je vous propose le tableau ci-dessous obtenu grâce à notre grand ami Wikipédia :

     

    teintes rouges, palette couleur

     

    • Hibiscus + Vinaigre de cidre = un cramoisi très lumineux
    • Hibiscus + Sel = un vermeil vibrant (légèrement plus foncé que le précédent)
    • Hibiscus + Bicarbonate de soude = un vert tirant immédiatement sur le kaki après réaction
    • Hibiscus + Alun = un joli groseille (le plus foncé)
    • Bois de Campêche + Sel = un bordeaux puissant
    • Bois de Campêche + Bicarbonate de soude = un mélange de grenat à bourgogne
    • Bois de Campêche + Alun = un pourpre profond magnifique

     

    Les poudres colorantes : Hibiscus et Bois de campêche au banc d'essai !

     

    BILAN

     

    On obtient des résultats assez surprenants et le mot est faible !

     

    L’hibiscus

    C’est la plante qui vous donnera les mélanges les plus lumineux.

    Si l’hibiscus allié au vinaigre vous apporte un rouge lumineux avec un très léger sous ton rosé, son mélange avec le sel restera assez similaire mais sans ce sous ton.

    Avec de la poudre d’alun, le rouge devient plus franc. Il est à mi-chemin entre l’hibiscus vinaigré et le bois de campêche. J’aime beaucoup sa teinte, c’est ce mélange que j’ai utilisé dernièrement (photos en fin d’article).

    Quant au mélange hibiscus + bicarbonate : à oublier ! A moins que vous souhaitiez amuser vos amis ;)

    Cela crépite, saute, forme un mini volcan moussant en une fraction de secondes, le tout dans une couleur verte qui vire rapidement à une sorte de kaki pas franchement engageant… Attention, ça peut surprendre ! A vous de voir :D

     

    Hibiscus

     

     

    Le Bois de Campêche

    Ici, on part sur une palette de rouges profonds.

    Inutile de tenter le vinaigre puisque le bois de campêche déteste les milieux acides. (comme la garance d’ailleurs)

    Le Bois de Campêche additionné de sel ressemble beaucoup au bois de campêche tout court. La différence n’est pas flagrante. Ici, on part sur un bordeaux.

    Le bicarbonate lui apporte une touche grenat très belle, qui malheureusement ne se voit pas vraiment sur la photo. C’est un rouge qui tire plus sur le magenta, si vous préférez. Celles qui cherchent à obtenir un rouge tirant sur le rose, mais en ayant une couleur profonde devraient aimer.

    Quant à la poudre d’alun, c’est véritablement une merveille, en ajout au bois de campêche ! J’en aurai presque des envies de violine… Pour celles qui cherchent un mélange donnant des tons pourpre à violet, ça me semble tout indiquer.

    J’ai vraiment aimé ces deux derniers mélanges ! Je ne sais pas encore ce que le bois de campêche donnera sur mes cheveux, mais je vais tenter de le dompter prochainement.

     

    Bois de campêche

    Bois de campeche + alun

     

     

    Petit rappel

    J’ai commencé le henné, il y a un peu plus d’un an. Je vous présentais ma première recette ici.

    A l’époque, mon henné tirait sur le cuivré. J’avais fait un stock incroyable d’henné d’Egypte et de garance d’ailleurs…

    Au fur et à mesure des applications, j’ai obtenu un cuivré tirant légèrement sur le rouge. La garance aidant normalement à avoir des reflets rougeoyants, chez moi, ça n’a pas été vraiment flagrant.

    J’ai obtenu jusque-là une palette allant du cuivré à du marron cuivré… Cela dépendait aussi du temps de pose.

    Depuis, je change d’idée à chaque nouveaux posts de tambouilleuses aux cheveux roux/rouge voire même violine ! Les reflets sont tellement beaux qu’il est difficile de choisir… En définitive, j’hésite et peine à arrêter mon choix.

    J’ai donc décidé de prendre le taureau par les cornes ! Et ai changé de recette pour mon dernier henné. Il date de deux mois. (No comment)

    La nouvelle recette est la suivante :

    • 90g Henné d’Egypte
    • 25g Henné neutre
    • Infusion d’Hibiscus (avec un peu de poudre d’Alun)
    • 1 c. à soupe d’Aloe Vera
    • 1 c. à soupe de sirop d’Agave

     

    Le résultat est un peu plus proche de ce que je souhaitais. Je trouve que l’Hibiscus a bien pris.

    En intérieur mes cheveux sont plus foncés, ce qui est normal.

    C’est véritablement en extérieur que la différence se fait, puisque les reflets sont plus voyants qu’avec l’emploi de garance. Généralement, c’est plutôt l’inverse. Enfin disons qu’à lire les commentaires de tambouilleuses, la garance donne plus facilement des tons rouges. Chez moi, j’ai l’impression que c’est l’inverse. Les cheveux réagissant différemment pour chaque individu, les miens semblent donc préférer l’hibiscus.

    Voyez par vous-même :

     

    Les poudres colorantes : Hibiscus et Bois de campêche henne

     

    Les photos ont été tirées du même endroit, par temps similaire (nuageux) et en début d’après-midiPar contre, vous noterez la différence de qualité entre mon appareil photo et mon téléphone portable…

     

    A l’avenir, je pense tenter la poudre de bois de campêche + bicarbonate de soude. Bien que le bois de campêche + alun me face de l’œil… Cependant, avec du henné d’Egypte, j’ai du mal à imaginer le résultat final. C'est surtout cela qui me retient.

    J’ai aussi acheté du henné Jamila que je compte mélanger à de l’Egypte.

      

    Je ne sais pas vous, mais ça donne envie tout ça !

    La suite au prochain épisode…

    Et bonnes tambouilles les hennettes ;)

    « Je suis vernis... en griotte ! A la découverte de Beautélive...Les Bienfaits de l'automassage & Test de la crème mains "Le Petit Olivier" »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 5 Février 2015 à 09:36
    Ax-L

    Moi aussi je bave devant certains mélanges mais j'ai peur de me lancer et d'avoir des résultats surprenants. Donc je reste dans ma zone de confort ;-).

    Ma dernière "audace" a été de tenter ça :

    http://www.hennesetsoinsdailleurs.com/product.php?id_product=430

     

    Et il est très bien, je trouvais que mes cheveux fonçaient trop au fur et à mesure des hennés.

    2
    Jeudi 5 Février 2015 à 13:24

    comme tu dis tres surprenant ça semble si facile

    mais j ai un peu peur de tenter passe un bon jeudi gros bisous

    3
    Jeudi 5 Février 2015 à 16:58

    Coucou les filles,

    Oui, je comprend ça fait peur parfois :D Je suis comme vous aussi, jusqu'au jour où je tente... La curiosité, un vilain défaut... :P Pour l'instant, je n'ai pas eu trop de surprises, mise à part au premier henné, où le premier jour, j'avais des reflets blonds ! Ensuite, ça a tourné au cuivré. 

    J'espère que mes prochains tests seront concluants... je croise fort les doigts ! 

    Hi hi à ce que je vois, on se fournis dans la même boutique ! ;) J'ai vu aussi ces colorations et les khadi aussi qui ont l'air sympas, mais vu que je suis partie dans mes petits tests... Quoiqu'un jour, qui sait ? 

    Bonne soirée les filles <3

    4
    Marie
    Mardi 25 Août 2015 à 12:35
    bonjour, merci pour l'article !
    Pense tu que je peux ajouter à mon henne une infusion campêche sel + une deuxième infusion campêche + alun ? Pour une mélange rouge pourpre ?
    5
    Mardi 25 Août 2015 à 13:49

    Coucou Marie,

    Merci, ravie qu'il puisse te donner une piste à explorer...

    Si tu veux du rouge pourpre, ça dépendra de ton reflet initial aussi. Mais je ne pense pas que ça serve à grand chose de mettre les deux infusions dans le même henné. A la limite, faire un premier henné avec campêche + sel, puis un autre henné avec campêche + alun. 

    Si j'étais toi, je commencerai par campêche + alun. Car si tu as beaucoup des reflets cuivrés, il va tendre vers un rouge. Et si tu as déjà un peu de reflets rouges, il va les intensifier et tirer au soleil sur un irisé voire violine. Mais il faudra plusieurs applications pour un violine franc et un autre henné que l'égypte.

    Tu utilises quel henné ? et quelle est ta couleur actuellement ?

    Des Bisous

    7
    Marie
    Mardi 25 Août 2015 à 14:10

    J'ai aussi trouvé ceci sur "henné et compagnie" 

    J'ai obtenu une couleur violette sur de la laine blanche en mélangeant motitié cassia moitié campêche avec une cc de bicarbonate et de l'eau bouillante (2 h de pose au chaud). Sans chaleur, la couleur est violet pastel et plus c'est chaud, plus le violet est foncé (voir photo). J'ai obtenu un violet encore plus foncé en faisant moitié sidr moitié campêche + bicarbonate + eau bouillante (2h de pose au chaud).

    Mais je ne sais pas ce qu'est le "cassia" erf

    8
    Mardi 25 Août 2015 à 22:54

    Coucou Marie,

    Dis donc, c'est ton blog ? Il est top, j'aime beaucoup !

    Sinon, j'ai fouiné un peu sur les groupes pour voir les recettes et ce qui fonctionnait bien.

    D'abord, je vais répondre à ta question, le cassia est le nom du henné neutre non colorant. C'est plus un soin... Je ne suis pas sûre que la coloration reste à vrai dire...

    Maintenant, pour obtenir la couleur que tu souhaites, ça ne va pas être facile, mais pas impossible.

    C'est avec la supperposition de couches que tu obtiendra la couleur à force.

    Donc, dans mes recherches, je remarque deux tendances :

    - henné (généralement yémen ou gabès) + campêche + bicarbonate.

    ou

    - henné (les même ou rajasthan, jamila) macérat huileux d'orcanette.

    J'ai aussi vu baie de sureau. pour en faire des confitures, effectivement ça tâche et donne un rouge irisé / violet.

    En fait, chaque henné suivant tes cheveux va plus ou moins fonctionner... C'est ça qui est un peu embêtant.

    Par exemple sur moi, le jamila me donne un reflet qui tend vers le rouge plus facilement, tandis que le raja me donne du marron :/

    Vu que ta base est plus foncée que la mienne (donc plus facile pour du rouge violet) tente raja + campêche + bicarbonate car plusieurs ont obtenu du rouge tirant sur le violet (aubergine en gros). Et si tu trouves que ça n'est pas assez violet, plutôt de l'alun. En y allant progressivement, tu ne devrais pas faire de grosses erreurs ;)

    J'espère que je ne t'ai pas embrouillé :/ N'hésite pas si tu as d'autres questions... Je me tâte à tenter l'aventure du reflet violine aussi... :D C'est magnifique comme couleur ! 

    Des Bisous

    9
    Vendredi 28 Août 2015 à 09:26

    Bonjour Esmerine ^^

    Oui c'est bien mon blog, merci pour tes compliments car c'est du boulot ^^

     

    Je viens de lire toutes tes recherches c'est sympa ! J'avais aussi vue ce dont tu me parle, mais je ne suis pas pour le Rajasthan car ça ne peut que tirer vers le roux à mon sens avec ce henné ...

    Je partirais plutôt vers un  gabes, jamila ou autres ROUGE intello

    L'orcanette et le bois de campêches m'attire je ferais l'un puis l'autre, mais je me demande combien de temps je dois attendre en entre mon henné mélangé au campêche par exemple puis mon orcanette ... 

    Je pense que je ferais ça peu de temps après yes

    Et bien sur ! Si tout ce passe comme prévue je ferai une petite vidéo de tout ça !

    10
    Vendredi 28 Août 2015 à 14:00

    Coucou Miss,

    Ah oui j'imagine bien ^^

    Le raja, ça dépend des cheveux. j'ai vu de jolis résultats avec... Chez moi, c'est plus un cuivré foncé / marron. Le jamila par contre, il a donné un reflet rougeoyant. En plus, il est agréable à appliquer <3

    Si tu tentes de l'orcanette, il faut faire un mâcérat huileux. Donc prévoir le macérât quelques jours à l'avance. Le mieux étant de faire un henné + campêche et entretenir avec un henné + orcanette. C'est ce qui semble être bien.

    Entre les hennés ? C'est toi qui voit ;) dès que la colo te parait plus "fade"... Le henné assèche, donc ça dépend aussi un peu... Mais bon avec un bon hydratant, ça devrait aller  ;)

    Et surtout pas de shampoing au rinçage ! Juste un peu d'après shampoing pour enlever les grains si ça coince. Et 72h  d'oxydation c'est bien... Donc 3 jours sans lavage :)

    J'espère voir ta vidéo test ;)

    11
    Vendredi 28 Août 2015 à 14:24

    Si tu tentes de l'orcanette, il faut faire un mâcérat huileux. Donc prévoir le macérât quelques jours à l'avance. Le mieux étant de faire un henné + campêche et entretenir avec un henné + orcanette. C'est ce qui semble être bien. >>> c'est exactement ce que je compte faire :)

    Par contre, je n'ai pas comment l'on fait un macérat, j'ai vu que l'on peut le faire à chaud ou à froid. Vue que je suis pressé, je pense qu"il faut que je le fasse à chaud, mais je ne sais pas comment doser ...

    Pour l'infusion je compte faire 10% poudre 90% eau...

    Je trouve ça très agréable de pouvoir se donner des conseils entres blogueuse sans voir une once de rivalité, j'espère vivement te voir membre de mon groupe Facebook : Plaisirs et beauté Bio. pour pouvoir échanger avec nous :) Et je posterai bien-sur le lien vers ma vidéo ^^

    12
    Samedi 29 Août 2015 à 01:33

    Re,

    Comme l'orcanette libère bien son pigment dans l'uile, 10g d'orcanette dans 100g d'huile, ça sera bon. Le tout dans un bocal, au bain marie, pendant 2h et hop, l'affaire est dans le sac :D

    Oui pour l'infusion, c'est à peu près ça. Je fais à l'oeil mais c'est dans ce type de proportion :)

    Oui pareil ! C'est le but de s'entraider ;) C'est sympa en plus, on apprend des trucs. A vrai dire, la rivalité entre blogueuses est bien dommage... Chacune a son style, son univers, sa façon de voir les choses. Chacune apporte son petit plus qui va plaire ou pas... Mais il y a de la place pour tout le monde au final puisqu'un lecteur est unique et de l'un à l'autre, le besoin ne sera pas le même. La rivalité, pour moi, ne mène à rien, si ce n'est à sa propre perte ^^ Je trouve dommage qu'il y ait parfois des joutes entre blogueuses :( Je n'aime pas les conflits alors... je fuis les querelles autant que possible. Ici, le principal, c'est de se détendre ;)

    Ah bah oui j'accepte volontier ton invitation ! Je me suis abonnée à ta chaîne tout à l'heure aussi ;)

    13
    Woushou
    Samedi 21 Novembre 2015 à 23:43

    Hello!  Merci pour tes testes ça m'aide beaucoup :) 

     

    penses tu que l'on puisse mélanger alun et bicarbonate?

     

    Merci.

      • Dimanche 22 Novembre 2015 à 16:14

        Coucou, 

        Merci à toi de m'avoir lu :)

        Je sais qu'il est possible de mélanger les deux poudre pour créer un déodorant home made (oui, on est loin des cheveux).

        Ce qui me pousse à te répondre qu'effectivement, il est possible de les mélanger.

        Cela dit, tu es la première à soulever la question. Je t'avoue ne pas avoir tester moi-même. C'est surtout une question de ph à respecter, et de compatibilité avec les plantes. Comme par exemple, comme tu as pu le lire sur cet article, l'hibiscus n'aime pas le bicarbonate. Je ne saurais que te conseiller de faire un test au préalable, si tu souhaites vraiment franchir le pas.

        Je suis désolée, je ne suis pas d'une très grande aide pour le coup... Tu prévoyais quelque chose en particulier ?

        Bon dimanche :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :